Présentation du manuscrit

Articles scientifiques

  • Titre : 15-20 mots maximum
  • Auteur·es et affiliations
  • Résumé / Abstract / Résumé dans le créole concerné
    • Le résumé ne doit pas dépasser 2000 signes (espaces comprises)
    • Il doit être accessible au grand public et ne contenir aucune référence au texte principal. Il commence par une brève introduction du sujet et se poursuit par la présentation des points clés de l’article, à l’exclusion de toute citation des références et de toute abréviation spécialisée.
  • Mots-clés : 6 maximum
    • Ces mots-clés, importants pour la classification de l’article, doivent être simples. Ils seront tous saisis en minuscules et séparés par une virgule.
  • Introduction
  • Corps de l’article Les illustrations seront fournies sous forme de fichiers séparés au format. jpg ou. pdf dans une qualité suffisante (300 dpi) et numérotés dans l’ordre de leur apparition dans le texte.
    • Dans le corps du texte (et non pas en note de bas de page) les sources bibliographiques seront indiquées de la façon suivante : (Nom : date) ou (Nom : date, page) ex. : (Bernabé, 2013 : 35)
    • Les citations longues de plus de trois lignes seront présentées avec un retrait de ligne à gauche et avec une diminution de la taille (11 pts), entre guillemets.
    • Lorsque deux citations d’une même source se suivent immédiatement, mais correspondent à des pages différentes, mettre (ibid., ##). Lorsque les deux citations qui se suivent correspondent à la même source et à la même page, écrire seulement (ibid.). Les notes en bas de page servent à fournir des précisions sur un fait d’analyse donné lorsque cela est vraiment nécessaire. Mais il faut éviter de les multiplier.
  • Conclusion
  • Références bibliographiques Merci de composer les noms d’auteurs en minuscules, avec seulement la capitale initiale Nom, P. (date), Titre d’ouvrage ou de revue, « Titre d’un article ou de collection », n° du fascicule, Éditeur, nombre de pages, Ville.

Recommandations typographiques

  • Éviter l’emploi systématique des majuscules, notamment pour les noms d’auteurs
  • Les accentsdoivent apparaître sur les majuscules(par exemple, Etat = État, A vrai dire = À vrai dire, Etre Antillais doit se célébrer = Être Antillais doit…).
  • Ne pas mettre de points entre les lettres : CNRS, et non C.N.R.S.
  • Expliciter les sigles et acronymes lors de leur première mention dans le texte.

Autorisations de reproduction

En cas de nécessité, les autorisations de reproduction des images seront demandées par l’auteur à l’éditeur du support où figure l’image en question. Même si la reproduction est gratuite, et/ou provient d’un support scientifique ou à caractère non commercial, ou encore si l’image est disponible sur internet, l’autorisation et la mention de leur auteur sont requises.

Références bibliographiques en fin d’article

Toutes les références citées dans l’article seront développées dans la bibliographie de la manière suivante :

Pour les ouvrages

Nom, P. (date), Titre de l’ouvrage, Ville, Éditions
Exemple : Bernabé, J. (2013), Prolégomènes à une charte de créoles, Fort-de-France, K-Éditions.

Pour les chapitres d’ouvrage

Nom, P. (date), « Titre du chapitre ». Dans P. Nom (dir.), Titre de l’ouvrage, Ville, Éditions, XX-XX
Exemple : Manessy, G. (1992), « Normes endogènes et normes pédagogiques en Afrique noire ». Dans D. Baggioni et al. (éds), Multilinguisme et développement dans l’espace francophone,Paris, ACCT/Didier Érudition, 43-75.

Pour les articles

Nom, P. (date), Titre de l’article, Nom de la revue, N°, XX-XX
Exemple : Prudent, L.-F. (1981). Diglossie et interlecte, Langages, 61, 13-38

Pour les thèses

Nom, P. (date), Titre de la thèse. Thèse de doctorat non publiée, Ville, Université de XXX.
Exemple : Carpooran, A. (2000), Langue(s) et droit(s) en milieu plurilingue : le cas de l’Île Maurice. Thèse de doctorat non publiée, Aix-en-Provence, Université de Provence.

Pour les communications dans un colloque

Nom, P. (date), « Titre de la communication ». Dans P. Nom (dir.), Titre : actes du colloque organisé par XXX, lieu, date année, Ville de l’édition, Éditeur, XX-XX.
Exemple : DeGraff, M. (2014), « Men anpil, chay pa lou : an nou sèvi ak lang kreyòl la pou bon jan edikasyon ak rechèch ann Ayiti ». Dans A. Carpooran (dir.), Langues créoles, mondialisation et éducation : actes du XIIIe colloque international organisé par le Comité international des Études créoles (CIEC), Maurice, 5-9 novembre 2012, Maurice, CSU – ELP, 455-492.

Pour les articles de presse

Nom P. (date), « Titre de l’article », Titre du journal, date de publication, disponible sur : URL.
Exemple : Paxman, J. (2016), « Non, le français n’est pas une langue d’avenir », lenouveleconomiste.fr 12/04/2016, disponible sur :
http://www.lenouveleconomiste.fr/financial-times/non-le-francais-nest-pas-une-langue-davenir-30448/

Retour des épreuves

Autant que possible, renvoyer un pdf annoté, avec les instructions de correction en note.

Tirés à part

Pour la revue Kréolistika et les actes de colloques, un tiré à part au format pdf de leur article sera envoyé aux auteurs qui le souhaitent après la parution de l’ouvrage papier. Merci de nous en faire la demande