La francophonie au carrefour des cultures

Charles W. Scheel

Né en Lorraine en 1952, Charles W. Scheel est professeur de littérature américaine à l’université des Antilles en Martinique. Son domaine de recherche concerne les littératures modernes d’Europe et des Amériques, et plus spécialement les notions de réalisme magique et de réalisme merveilleux, si prégnantes dans les cultures caribéennes. Le « francique » de Moselle-Est (un dialecte germanique) fut sa langue maternelle, mais c’est le français du maître d’école qui lui permit de faire des études de lettres et d’anglais à Strasbourg, avant de découvrir les Amériques puis le monde arabe du Moyen-Orient.

Son adoption tardive de la Martinique comme lieu de vie et de recherche est la conséquence longuement différée de sa rencontre en Italie, l’été de 1982, de l’homme exceptionnel et écrivain antillais remarquable que fut Jean-Louis Baghio’o. Ce dernier, né à Fort-de-France en 1910, fut aussi ingénieur du son et dirigea de 1957 à 1967 la construction de plusieurs stations de radio en Afrique, pour l’Ocora. Quand ses missions le menaient à Dakar, il dut certainement avoir des échanges passionnants – à l’antillaise… – avec Joseph Zobel dans les locaux de Radio Sénégal. On rêve d’en trouver un jour quelque enregistrement ! Il est auteur aux éditions Scitep de La forge de Zobel, textes, récits et reportages parus dans Le Sportif de Fort-de-France de 1938 à 1959.


Ouvrages de Charles W. Scheel

Aucun illustrateur spécifié

scitep | La forge de Zobel | Scheel | 1re de couverture
La forge de Zobel
Fermer le menu
×
×

Panier