Le Tió de Nadal

Le Tió

Début décembre, en se promenant dans la forêt, les enfants de Catalogne trouvent le Tió – ou Caga Tió –, une petite bûche au visage souriant montée sur deux ou quatre branches qui figurent ses bras et ses jambes. Il peut porter la barratina, le chapeau traditionnel catalan. Le Tió est ramené à la maison et placé près de la cheminée ou du canapé. On le couvre d’une petite couverture rouge à carreaux pour qu’il n’ait pas froid et durant tout le mois, les enfants le nourrissent des pelures des fruits d’hiver qu’ils mangent sagement. Le Tió grossit.

Le 24 décembre, armés d’un bâton, ils viennent lui réclamer leurs friandises en lui chantant une chanson. Ils soulèvent alors la couverture qui dissimule les cadeaux, les chocolats et les bonbons qu’ils dégustent en famille. Les gros cadeaux ne seront livrés que plus tard, par les Rois Mages.

En Catalogne, beaucoup de familles ne faisant que le Tió, c’est lui qui apporte tous les cadeaux. Mais lorsque l’on fait le Tió à la maison, on fête les Rois Mages chez les grands-parents, où l’on mange en famille le gâteau des Rois, le Tortell de Reis.

La chanson du Tió

Caga Tió,
Caga torró,
Avellanes i mató,
Si no cagues bé,
Et daré un cop de bastó.
Caga Tió!

Caga Tió, Tió de Nadal,
No caguis arengades que són salades
Caga torrons que són més bons
Sinó cagues torrons
Et daré un cop de bastó.
Caga Tió !

Chie, Tió,
Chie des tourons,
Des noisettes et du fromage frais,
Si tu ne chies pas bien,
Je vais te donner un coup de bâton.
Chie, Tió !

Chie, Tió, Tió de Noël,
Ne chie pas des sardines saumurées qui sont très salées,
Chie des nougats qui sont meilleurs,
Si tu ne chies pas des tourons,
Je vais te donner un coup de bâton.
Chie, Tió !

Fermer le menu
×
×

Panier