La francophonie au carrefour des cultures
Le moustique tigre s’annonce en Europe

Le moustique tigre s’annonce en Europe

La Martinique et les autres îles de la Caraïbe sont exposées de manière récurrente aux épidémies de virus transmis par les moustiques, comme peuvent l’être les archipels de l’océan Indien ou les îles de Polynésie.

Situées en zone intertropicale, dans un environnement favorable à la pullulation des moustiques, ce sont également des destinations très prisées où le tourisme a explosé ces dernières années. On y vient de tous les continents, et les échanges avec la métropole sont nombreux. Lieux de brassage des populations humaines, ces îles sont également de véritables « hubs » pour les agents infectieux associés à l’homme : l’introduction, par un voyageur infecté, d’un virus tel que les virus de la dengue, du chikungunya ou zika peut rapidement provoquer l’apparition d’épidémies locales aux conséquences sanitaires et économiques néfastes.

À son tour, un voyageur ou un touriste qui s’infecte lors de son séjour participera, lors de son départ, à la propagation du virus et à sa dissémination sur l’ensemble des continents. Si un moustique vecteur est présent à destination, un nouveau cycle de transmission pourra alors débuter localement.

L’histoire naturelle des épidémies de dengue, puis plus récemment de chikungunya et aujourd’hui zika est bien documentée à La Martinique. Les services locaux de démoustication ont une longue expérience du contrôle du moustique vecteur, Aedes aegypti, et sont engagés de longue date dans des collaborations scientifiques avec les chercheurs de l’IRD.

%d blogueurs aiment cette page :