La francophonie au carrefour des cultures
Le Carnaval des animaux

Le Carnaval des animaux

Le carnaval tel que nous le connaissons est le résultat de traditions très anciennes d’origines variées. Il est aujourd’hui célébré dans de nombreux pays et durant cette fête, beaucoup de choses inhabituelles sont permises. Comme on oublie les règles, on peut avancer dans les rues en dansant à la place où roulent normalement les voitures, faire beaucoup trop de bruit, manger plus de sucreries qu’il ne faudrait, salir la rue en jetant des confettis partout et se déguiser pour devenir momentanément quelqu’un d’autre.  Durant cette fête, tout est un peu différent.

Chaque Carnaval a son roi, qui est brûlé le mercredi des cendres pour marquer la fin des festivités. 

Le titre de notre histoire fait référence à l’œuvre musicale de Camille Saint-Saëns, que nous t’invitons à écouter : avant le grand défilé final, tu reconnaîtras sans doute quelques animaux et même des morceaux de musique plus anciens cités, combinés, déguisés… As-tu déjà remarqué que les œuvres d’art aiment rappeler d’autres œuvres d’art ? Lequel des quatorze mouvements de ce carnaval musical préfèreras-tu ? 

Toutes les partitions, tous les tableaux, tous les livres qui évoquent cette fête nous rappellent qu’il s’agit d’une tradition très ancienne et largement partagée : des masques, des confettis, des friandises,  de la musique et des chansons accompagnent le défilé qui parcourt joyeusement les rues. Connais-tu le Carnaval de Rio et son roi, Momo, escorté de danseuses ? Connais-tu le Carnaval des Antilles et son roi, Vaval, préparé avec soin pour régner sur le vidé ? Connais-tu le Carnaval de Nice, dont le roi est immense ? Quelle que soit sa forme, le roi du Carnaval représente la fête elle-même et lorsqu’il s’agit d’un mannequin ou d’une statue géante, il est brûlé pour marquer la fin des festivités, le mercredi des cendres.

Toutes celles qui évoquent le Carnaval nous rappellent qu’il s’agit d’une tradition très ancienne et largement partagée : masques, confettis, friandises, musique et chansons accompagnent le défilé qui parcourt joyeusement les rues. Connais-tu Momo, roi du Carnaval de Rio escorté de danseuses ? Connais-tu Vaval, préparé avec soin pour régner sur le vidé ? Connais-tu le Carnaval de Nice, dont le roi est immense ? Quelle que soit sa forme, le roi du Carnaval représente la fête elle-même et lorsqu’il ne s’agit pas d’une personne réelle déguisée, il est brûlé le mercredi des cendres pour marquer la fin des festivités.

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :