Cabosse

Cabosse une petite fille (merveilleusement) ordinaire

Le conte

Dans le nord de la Martinique, Cabosse, fille du petit cacaoyer tenace, se retrouve séparée des siens à la suite d’une onde tropicale. Cette histoire est le récit de son voyage de retour jusqu’à sa forêt de conte de fées.

Tout le monde connaît bien, désormais, le terrible retour d’Ulysse et les extraordinaires voyages de Sindbad. Mais qui dira le périlleux voyage de Cabosse, la petite fille emportée loin de sa forêt de contes de fées ? Des mygales magiques au merle-mélodieux en passant par le crabe-égoïste ou la mangouste-conteuse, c’est un véritable retour au pays natal que ce voyage de Cabosse, à travers les différentes forêts de la Martinique.

L’auteure

Caroline Chemarin est professeur de lettres classiques et d’histoire des arts. De ses années de médiation culturelle en Italie, elle a conservé le plaisir de raconter les paysages afin d’accompagner le regard de ceux qui les découvrent. Pour cela, elle puise son inspiration aussi bien dans les mythes antiques que dans les imaginaires riches de métissages des Antilles ou la magie parfois oubliée des mots.

Cabosse, l’héroïne

Cabosse est une petite fille minuscule dans le grand monde. Sa taille et son aile cassée la rendent vulnérable. Au fil du récit, elle se montre pourtant courageuse, tenace et intelligente, en acceptant de tirer les leçons de ses diverses aventures.
C’est une petite fille antillaise. Ancrée dans son territoire, elle permet toutefois de proposer des modèles à toutes les petites filles issues de l’immigration ou appartenant à des communautés pour lesquelles on manque quelquefois de support d’identification.
Sans cesse confrontée à l’altérité, elle montre l’importance des relations avec les autres : ses rencontres la font progresser alors même qu’elle améliore le monde qu’elle traverse.

Cabosse à l’école

« La culture littéraire et artistique est également une part essentielle de l’enseignement du français. Elle développe l’imagination, enrichit la connaissance du monde et participe à la construction de soi. Au cycle 3, les choix de lecture et les activités d’écriture et d’oral qui leur sont liées sont organisés à partir de grandes entrées qui mettent en lumière les finalités de l’enseignement.

Points forts

Version française

Le conte assez bref pour que les enfants que la lecture effraie retrouvent ou découvrent le plaisir d’achever un livre. Il est écrit en langue française classique et particulièrement soignée dans les structures et le vocabulaire, qui incite le lecteur à xxx.

Version accessible

Une version accessible en police opendys, aux caractéristiques adaptées sera disponible via le site de l’éditeur. interligne adapté, papier légèrement coloré et règle de lecture téléchargeable sur le site de l’éditeur pour que te texte soit accessible à tous.