La francophonie au carrefour des cultures

Poisson-lion !

Préface de Michel Kulbicki

par Michel Kulbicki, Éric Rolland

Couverture d’ouvrage : Poisson-lion !
Éditions :Broché (Français): 13,50 €
ISBN : 9782954028095
Taille : 11,50 x 21,00 cm
Pages : 80

Il y a quelques années, le poisson-lion était inconnu aux Antilles. Aujourd’hui, il y est omniprésent : les pêcheurs le ramassent dans leurs casiers, les plongeurs le croisent en exploration, la vigilance est de mise chez les baigneurs qui s’approchent trop près des récifs.

Vorace et prolifique, il est une menace sans précédent pour la biodiversité des écosystèmes coralliens de la région et la pêche professionnelle.

Comme la plupart des rascasses, il porte des épines venimeuses responsables de piqûres suffisamment sérieuses pour justifier une prise en charge médicale.

Il est semble-t-il trop tard pour éradiquer une espèce dont la progression le long des côtes déjoue tous les obstacles. Le seul remède connu à son développement est de le pourchasser, partout où il se trouve, et par tous les moyens.

Par chance il est comestible et sa chair est goûteuse. Facile à cuisiner, il se prête à de nombreuses préparations, plus ou moins élaborées, et de plus en plus de restaurants le proposent à la carte.

Maison d’édition : Scitep Éditions
Genres :
Extrait :

Ma rencontre avec le poisson-lion

Conformément aux consignes données aux chasseurs, nos prises furent remises au Laboratoire de biologie marine de l’université des Antilles et de la Guyane, à Fouillole, accompagnées des coordonnées GPS approximatives du lieu et de l’heure de la pêche, ainsi que d’une description de l’habitat. Mesurés, pesés, disséqués et mis en fiches, ces échantillons sont allés rejoindre la liste de plus en plus longue des spécimens observés dans la mer des Caraïbes.
À la suite de cette rencontre très particulière, la curiosité m’a poussé à me renseigner sur cet animal. J’ai alors découvert un sujet fascinant, d’une portée considérable, aux implications potentiellement dramatiques. Il est présenté de façon quasi unanime comme un fléau pour la biodiversité du bassin caribéen. De fait, cette colonisation présente toutes les caractéristiques d’une catastrophe écologique. Pour l

LIRE PLUS

équilibre des écosystèmes récifaux, déjà mis à mal par la surpêche, la pollution d’origine terrestre et le réchauffement climatique, c’est une agression sans précédent. Or c’est sur cet équilibre que repose une bonne part de l’économie des régions concernées, à travers la pêche et le tourisme.
Tout cela fait que depuis, malgré deux piqûres dont je garde un souvenir cuisant, je nourris une véritable fascination pour ce poisson étrange, et je ne pêche pratiquement plus que lui.

REGROUPER

Sommaire

  • Préface
  • Pourquoi le poisson-lion ?
  • Un intrus venu de loin
  • Il progresse inexorablement
  • Lutter contre l’envahisseur
  • Manjé’y an tout sòs ! Eat them to beat them !
  • Chasser le poisson-lion
  • Que faire si l’on est piqué
  • Le roi des aquariums
  • On ne trouve que ce que l’on cherche
  • Jusqu’où ira-t-il ?
  • Un défi pour la recherche scientifique
  • Les acteurs institutionnels
  • Pour aller plus loin

Mangez du poisson-lion !

  • Des idées et des recettes

À propos des auteurs

Michel Kulbicki

Michel Kulbicki est chercheur à l’IRD (Institut de recherche pour le développement). Il y travaille depuis trente ans sur les poissons de récif. Il s’est d'abord intéressé aux poissons de Nouvelle-Calédonie, puis à ceux du Pacifique Sud. Aujourd’hui, il participe à l’étude des poissons de récifs coralliens à l’échelle planétaire avec des équipes de plusieurs pays : France, Australie, USA, Brésil, Mexique, Canada. Il est spécialisé dans l’écologie de ces espèces et l’organisation de leurs communautés sur lesquels il étudie les effets de l’action de l’homme et les changements climatiques.Michel Kulbicki est boiologiste, chercheur à l’IRD à Montpellier. Il travaille sur les poissons de récif et l'action de l'homme sur les écosystèmes.


Éric Rolland

Éric Rolland est Cabourgeais d’adoption depuis 1982, où il vit de façon permanente depuis 2009.
Passionné par la mer en général, il a découvert le poisson-lion aux Antilles. À Cabourg, il s'est passionné pour les coques, qu'il pêche et cuisine en tant que gourmet éclairé..
Ce petit coquillage, jadis considéré comme « le plat du pauvre » est à ses yeux un trésor méconnu qu’il souhaite vous faire découvrir sous tous ses aspects.
Ingénieur des travaux publics et diplômé de sciences politiques, Éric Rolland a vécu plus de vingt ans aux Antilles. Il y a dirigé plusieurs entreprises dans le domaine de l’environnement et de l’équipement urbain. Il est adepte de chasse sous-marine, et ce sport l’a conduit à visiter les fonds marins de tout l’arc antillais, des Roques aux Îles Vierges, et plus particulièrement de la Guadeloupe. C'est là qu'il a rencontré son premier poisson-lion en 2012.
Pour comprendre, il a rencontré et interrogé tous les acteurs concernés par cette espèce exotique envahissante : professionnels, institutionnels et chercheurs. De cette aventure Éric Rolland a tiré un livre qui est le fruit de son expérience personnelle unique et de ses entretiens.


Laisser un commentaire