La francophonie au carrefour des cultures

Au cœur du Giraumon

An tjè jiromon 1973-1974

par Muriel Tramis

couverture Au coeur du giraumon Muriel Tramis
Appartient à Roman Séries :
Éditions :ePub (Français): 6,99 €
ISBN : 9791093143255

Martinique, années soixante-dix. Trois élèves d’une école catholique de Fort-de-France sont convaincues que « quand y a pas de péché, y a pas de plaisir ». Elles confessent mutuellement leurs troubles, leurs exaltations, leurs fomentations. Elles sont béké, mulâtresse et négresse. Elles tentent de grappiller l’interdit avec les tâtonnements et la naïveté de leur adolescence…

Comment trouve-t-on sa place dans l’univers quand on naît femme dans ce confetti d’île qu’est la Martinique ?


Parution :
Maison d’édition : Scitep Éditions
Genres :
Étiquettes :

Dans ce roman, à mi-chemin entre l'autofiction et l'autobiographie, l'auteure raconte ses années adolescentes. Elle écrit la société martiniquaise très fragmentée et cloisonnée des années soixante-dix sous ses aspects les plus pittoresques, avec ses difficultés, ses pièges et ses contradictions.

Au cœur du giraumon conte les émois de jeunes filles dans la Martinique des années soixante-dix. En ce temps-là, un peu plus d’une décennie après la fin de la société d’habitation, on pouvait encore apercevoir un « casque colonial » sur la tête d’un jardinier, les balais étaient « en feuilles de latanier », les ouvertures exiguës des bus diffusaient « des airs sans fin de compas direct », les garçons lisaient Blek le Roc ou Zembla, les femmes portaient des bigoudis et réglaient leurs comptes au vitriol. Mais ce roman n’est pas que nostalgie. Il est surtout une réflexion sur le désir et son assouvissement.

Trois élèves d’une école catholique, une békée, une mulâtresse et une négresse, convaincues que « quand y’a pas de péché, y’a pas de plaisir », confessent mutuellement leurs troubles, exaltations, fomentations. Elles tentent de grappiller l’interdit avec les tâtonnements et la naïveté de leurs adolescences, entre deux tours de potaches, filles rangées qui expérimentent l’écart. Cependant, la quête d’ivresse n’empêche pas les sentiments, les basculements du cœur et leurs désillusions.


 

Laisser un commentaire